Nos activités > La Maîtrise de la demande en Energie > Les services proposés par le SIEGE

Les services proposés par le SIEGE

Le service Maîtrise de la Demande en Energie (MDE) au SIEGE27 :

Le service "Maîtrise de la demande en Energie" du SIEGE 27 est destiné à aider les collectivités à :

Evaluer les consommations des bâtiments communaux et de l'éclairage public, pour les situer par rapport aux moyennes nationales.

Repérer les gisements d’économies d’énergie potentiels, pour optimiser les performances économiques et écologiques.

Réfléchir sur des opportunités d’investissements dans des procédés plus « propres », moins consommateurs d’énergie, notamment l’utilisation d’installations fonctionnant à l’énergie renouvelable.
 


A l'attention des communes : un pré-diagnostic énergétique réalisé sur rendez vous

Le service MDE propose aux communes la réalisation de pré-diagnostic énergétiques de leurs bâtiments communaux et de leur éclairage public sur rendez - vous.

S'adresser à Mathilde GIRARD au 02.32.39.76.17 / 06.74.79.50.78 ou par e-mail à l'adresse mathilde.girard@siege-27.fr


Les actions réalisées

Des prédiagnostics énergétiques ont déjà été effectués ou sont en cours sur plusieurs types de bâtiments communaux de tout le département :
   - Gymnase
   - Piscine
   - Mairie
   - Salle polyvalente

L'audit d'un bâtiment a pour objectif de réaliser des optimisations tarifaires des contrats énergétiques, de fournir des préconisations d'amélioration de l'enveloppe du bâtiment, des systèmes de chauffage et d'éclairage, ainsi que de donner des conseils de bonnes pratiques de consommation de l'énergie.

Concernant les diagnostics éclairage public que propose le SIEGE 27, leur rôle est notamment de trouver des pistes d'économies sur le réseau existant:
- remplacement de luminaires vétustes par du matériel plus performant,
- recherche des armoires éligibles à la régularisation / variation de tension,
- optimisation nécessaire,
- recherche des zones à faible trafic pour coupure nocturne,
- recherche d'optimisation des heures de déclenchement et d'extinction.

- LA MISE EN PLACE DE BALLASTS ELECTRONIQUES ET DE BALLASTS FERROMAGNETIQUES BI-PUISSANCE PAR LE SIEGE


Depuis début 2009, les actions mises en place par le SIEGE visent la performance énergétique des installations d’éclairage public, dans l’optique de réduire les coûts de fonctionnement pour les communes et de limiter les rejets de gaz à effets de serre.
 
A cet effet, le SIEGE essaie de généraliser pour l’ensemble des opérations neuves d’éclairage public, selon les installations :
-         les ballasts électroniques, appareillages nécessaires à l’allumage des lampes d’éclairage public à décharge. L’électronique permet la régulation de tension  et la maîtrise de la puissance réactive, ce qui engendre plus de 10% d’économie par rapport à des ballasts ferromagnétiques traditionnels et augmente la durée de vie des lampes,
-         les ballasts ferromagnétiques bi-puissance, appareillages permettant d’abaisser la puissance des lampes une partie de la nuit lorsque les voies sont moins fréquentées. Cet appareillage engendre de l’ordre de 20% d’économies à l’année par rapport à un ballast traditionnel.
 
Les surcoûts moyens de ces appareillages varient selon la puissance et le type de ballast (environ 40 €HT pour un ballast électronique et 35 €HT pour un ballast ferromagnétique bi-puissance).
 
Concernant les économies engendrées, pour 4000 luminaires à 100W, elles sont estimées à 230 000 kWh, ce qui représente plus de 23 000 kg d’équivalent CO2 économisés par an et plus de 150 000 km parcourus en voiture.
 
La mise en place des ballasts électroniques et des ballasts ferromagnétiques bi-puissance dans les luminaires neufs est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Haute-Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).
En effet, le FEDER participe au financement d’actions innovatrices qui proposent des solutions nouvelles en matière de développement régional et local.


- UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE EXPERIMENTEE AU SIEGE: LES LUMINAIRES À LED (diodes électroluminescentes)


Lors de la création d’un réseau d’éclairage public, l’enjeu réside dans le respect photométrique de 2 objectifs majeurs :
-         le niveau d’éclairement,
-         l’uniformité d’éclairement.
A l’heure des économies d’énergie, le but est d’atteindre ces objectifs en limitant au maximum les puissances installées.
 
De par l’amélioration récente de l’efficacité énergétique des LED et du travail réalisé sur l’optimisation de la diffusion lumineuse des luminaires à LED, il est désormais possible d’éclairer des lotissements ou des parkings avec des puissances comprises entre 35 et 60W (contre jusqu’à 150W habituellement) tout en respectant les normes d‘éclairement.
Cela peut engendrer plus de 60% d’économies d’énergie ainsi que d’éviter jusqu’à 50 kg d’équivalent CO2, soit l’équivalent de 350 km parcourus en voiture par source lumineuse remplacée.
Du point de vue de la photométrie, la LED génère une lumière blanche froide, au premier abord très différente des teintes plus chaudes auxquelles l'éclairage public nous avait habitué, mais qui favorise le rendu des couleurs.
 
Cette technologie permet de lutter contre la pollution lumineuse en concentrant la totalité du flux lumineux sur la zone à éclairer (pas de pertes au dessus de l’horizontale) et la durée de vie des LED est de plus de 15 ans (contre 3 ans en moyenne pour une lampe traditionnelle).
 
Le SIEGE a lancé en 2009 un programme expérimental afin de valider in situ les performances photométriques et, s’il est concluant, de développer au niveau départemental la mise en place de ces luminaires de faible puissance.
 
En 2009, sur le département de l’Eure, le SIEGE a mis en place sur 4 communes des luminaires à LED grâce à ce programme expérimental.
 
En 2010, le SIEGE a renouveler ce programme expérimental afin d’en faire bénéficier de nouvelles communes et de tester du nouveau matériel.
 
Cette expérimentation de l’éclairage public par les luminaires à LED est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Haute-Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).
En effet, le FEDER participe au financement d’actions innovatrices qui proposent des solutions nouvelles en matière de développement régional et local.


TéléchargerENQUETE DE SATISFACTION
LUMINAIRES D'ÉCLAIRAGE PUBLIC À LED